Regard vers l’avenir

Pour les prochaines années, nous dédierons nos efforts dans les secteurs suivants :

Conserver

  • Continuer à développer et à impliquer l’organisation dans sa campagne de financement visant à recueillir 750 millions de dollars, soit l’équivalent des 2 dernières campagnes réunies. Cette campagne souhaite diversifier les sources de financement et soutenir nos objectifs de conservation.
  • Continuer d’accélérer la conservation vers notre objectif sur 5 ans.
  • Travailler avec des partenaires pour contribuer, par notre expertise, au projet En route vers l’objectif 1 du Canada, afin de soutenir les efforts du pays dans l’atteinte de ses objectifs de conservation à l’international.
  • Renouveler et améliorer notre partenariat avec le Gouvernement du Canada dans le cadre du Programme de conservation des zones naturelles.
  • Effectuer des investissements stratégiques en technologie pour outiller le personnel sur le terrain et pour offrir des plateformes technologiques internes performantes.
  • Célébrer la reconnaissance de Tallurutiup Imanga/Détroit de Lancaster Sound comme une aire marine nationale de conservation au Canada.
  • Parachever l’Atlas boréal (Boreal Atlas).

Connecter

  • Lancer et développer notre programme Destinations Nature pour connecter les Canadiens aux propriétés de CNC.
  • Renouveler le financement pour les programmes Stagiaires en conservation et Bénévoles pour la conservation.
  • Poursuivre nos efforts pour créer des liens plus forts avec les secteurs de l’agriculture et de l’élevage en ranch.
  • Soutenir le mouvement canadien des organismes en conservation pour accroître leur capacité.

Inspirer

  • Rejoindre et inspirer encore plus de Canadiens par les médias et les événements.
  • Embaucher 50 stagiaires en conservation afin d’investir dans la formation de la prochaine génération de conservationnistes.
  • Offrir plus d’occasions aux Canadiens de connecter avec la nature et la conservation grâce à notre programme d’événements passionnants.

Tout cela s’ajoute à nos efforts continus pour la protection de la biodiversité au Canada.

Il est évident que CNC ne peut faire cavalier seul. Il lui faut continuer à travailler en collaboration avec ses partenaires, que ce soit les gouvernements, les propriétaires fonciers, les autres professionnels de la conservation, les particuliers et les entreprises.