Participation

Bénévolat, stages et programmes de sensibilisation

À Conservation de la nature Canada (CNC), le travail de conservation inclut les collectivités; l’un ne va pas sans l’autre. Que ce soit en impliquant des personnes sur le terrain avec le programme Bénévoles pour la conservation, en permettant à de jeunes citadins de participer à des Journées-Nature ou en offrant des stages qui forment les Leaders en conservation de demain, nous visons à renforcer le lien entre la population et les divers habitats et systèmes naturels du Canada.

Ces programmes ont non seulement un impact sur l’environnement, ils ont également un impact positif sur les gens qui y participent.

Il y a quelque chose de bien spécial dans le fait d’être bénévole à CNC. Mon épouse et moi avons toujours hâte au prochain événement, car nous savons que ce sera une belle expérience et que notre travail aura un impact important pour le futur.Jake De Leeuw, Bénévole pour la conservation

Mike Dembeck

Bénévoles pour la conservation

Appuyer le travail de conservation sur le terrain

Les Bénévoles pour la conservation de CNC sont la force derrière plusieurs activités de gestion de terres qui soutiennent nos Plans de conservation des aires naturelles. Chaque année, des citoyens de tout âge donnent de leur temps, de leur énergie et partagent leur expertise pour des projets, des suivis environnementaux et des initiatives citoyennes scientifiques sur des sites de CNC.

Dans la dernière année, 2 472 bénévoles ont contribué à 224 projets d’intendance de CNC à travers le pays. En voici quelques exemples : 

  • En Colombie-Britannique, des bénévoles ont installé 22 terriers artificiels pour la chevêche des terriers (une chouette) au Napier Lake Ranch Conservation Area.
  • En Alberta, des bénévoles ont enlevé ou amélioré plus de 10 kilomètres de clôture pour réduire le nombre d’entraves au déplacement de la faune.
  • En Saskatchewan, des bénévoles ont planté 400 arbres dans l’écorégion de transition boréale – la région où les terres agricoles se terminent et les forêts commencent.
  • Au Manitoba, les bénévoles ont dénombré les papillons monarques dans les prairies à herbes hautes.
  • Au Québec, les bénévoles ont enlevé du nerprun cathartique, une plante envahissante, en Montérégie.
  • En Ontario, les bénévoles ont mis en terre 3 000 plants d’herbes indigènes dans les plaines du lac Rice.
  • En Nouvelle-Écosse, les bénévoles ont nettoyé des sentiers et ont installé des panneaux d’interprétation à Gaff Point.
  • Au Nouveau-Brunswick, des bénévoles ont dénombré la sauvagine à la Baie Verte.
  • À Terre-Neuve-Labrador, des bénévoles ont enlevé plus de 110 kg (250 lb) de déchets sur la plage Sandy Point.
  • À l’Île-du-Prince-Édouard, des bénévoles ont construit un trottoir en bois portable pour protéger un habitat fragile de dunes de sable.
  • Et bien plus!

Pour en savoir plus sur le programme Bénévoles pour la conservation, visitez benevolespourlaconservation.ca.

CNC

Stagiaires en conservation

Former la prochaine génération de leaders de la conservation

Cette année, 62 jeunes d’à travers le pays ont été embauchés dans le cadre du Programme de stages en conservation de CNC.

À CNC, les stagiaires en conservation développent et acquièrent une vaste gamme d’habiletés et d’expériences dans un court laps de temps. Dès leur première journée, ils plongent dans le travail de conservation afin d’en expérimenter toute la complexité.

Accompagnés et guidés par l’équipe de professionnels en conservation de CNC, nos stagiaires contribuent au travail d’intendance, acquièrent des compétences technologiques et perfectionnent leurs habiletés en communication.

CNC tient à remercier La Pétrolière Impériale, commanditaire national du Programme de stages en conservation.

Pour en apprendre davantage sur le programme de stages de CNC, visitez www.conservationdelanature.ca/stage.

CNC m’a permis de faire de multiples expériences que je n’aurais pu faire autrement que sur le terrain. J’avais suivi un cours d’identification des plantes à l’école, mais après mon stage de l’été dernier, mes compétences s'étaient améliorées de façon exponentielle. J’ai aussi réalisé que j’aime vraiment partager ma passion pour la conservation avec d’autres.

Stephanie Varty, Stagiaire en conservation

Journées-Nature

Nourrir l’amour de la nature chez les jeunes citadins

Les Journées-Nature de CNC offrent la chance aux jeunes citadins de passer une journée dans la nature pour découvrir les espèces locales et les systèmes naturels.

Lancé en 2012, en partenariat avec la Banque HSBC Canada, le programme est offert annuellement dans certaines villes du pays. L’an dernier, des jeunes de Toronto et de Montréal y ont participé.

En juillet dernier, au Québec, 24 jeunes du camp d’été La Ruelle potagère ont été des biologistes en herbe lors d'une Journée-Nature dans les Laurentides. Ces Montréalais de 12 à 15 ans ont eu la chance de sortir de la ville pour découvrir la nature et les espèces fauniques et floristiques du riche écosystème de la réserve naturelle Alfred-Kelly.

En septembre, ce sont 81 élèves de 4e année de l'école Collingwood de Calgary qui ont pris part à une Journée-Nature organisée à Horseshoe Canyon (texte en anglais), près de Drumheller. Pendant 2 jours, les élèves ont exploré des formations géologiques nommées cheminées de fées (hoodoos), appris à jouer à la géocachette à l'aide de tablettes électroniques, et contribué à la conservation de la prairie en aidant à la fabrication d'un cadre d'échantillonnage utilisés par les agronomes de CNC pour mesurer l'état de santé de la végétation.

Une autre Journée-Nature est prévue à Toronto cet automne.

Le véritable objectif des Journées-Nature est de semer la curiosité chez les jeunes afin qu'elle grandisse, nous l’espérons, en un profond amour et une réelle appréciation de la nature.

Les Journées-Nature ont permis à certains de mes étudiants d’explorer la forêt pour la première fois. Ce fut l’occasion pour eux d’apprendre sur les arbres, d’examiner des insectes et de chercher des salamandres sous les souches et près des cours d’eau.Marc Lemoine, enseignant en secondaire 2

Banque HSBC Canada